Chiffre d’affaires annuel et du 4ème trimestre 2014 : Chiffre d’affaires annuel ajusté en hausse de 6,7 % à 1,385 milliard d’euros à taux de change constants

04 Février 2015

.

  • Le segment Offshore continental a connu une très bonne performance (+18,7 %), et devient le premier contributeur du chiffre d’affaires annuel ajusté, à hauteur de 446 millions d’euros.
  • Le segment Offshore profond et le Subsea ont été impactés par des conditions de marché difficiles au 4ème trimestre, avec une croissance annuelle moindre respectivement de 3 % et 3,1 %.
  • La croissance du chiffre d’affaires annuel ajusté de la région Asie reste solide (+18 %).
  • Les taux d’utilisation dans l’Offshore continental se sont maintenus à un niveau élevé de 89,1 % au cours du 4ème trimestre.
  • Avec des conditions de marché plus difficiles ce 4ème trimestre, les taux d’utilisation dans l’Offshore profond et le Subsea sont en diminution par rapport à 2013, à respectivement 85,8 % (-4,3 pts) et 82,8 % (-6,4 pts).
  • Le taux de change euro/dollar US a eu un impact négatif sur le chiffre d’affaires au 1er semestre et un impact positif au 2nd semestre. La croissance du chiffre d’affaires annuel ajusté à taux de change courants était de +5,6 % et de 6,7 % à taux de change constants.
 TrimestreAnnée
T4 2014T4 2013∆ 2014/
2013
T3 201420142013∆ 2014/
2013
Indicateurs opérationnels   
Nombre de navires (ETP)*497,5479,1+3,8 %495,8492,2468,2+5,1 %
Nombre de navires (fin de période)**505485+20 navires501505485+20 navires
Taux d’utilisation moyen (%)81,783,5-1,8 pts79,48183,3-2,3 pts
Tarif journalier moyen (US$ / jour)12 42911 901+4,4 %12 60412 25411 754+4,3 %

(*) ETP: Equivalent temps plein.
(**) Navires opérés par BOURBON (en propriété ou en affrètement coque nue).


Chiffres d’affaires ajusté (a)
       
Marine Services306,1270,3+13,2%283,11 132,31 064,7+6,4%
Navires Offshore profond108,495,7+13,3%104403,2391,6+3%
Navires Offshore continental124,6100+24,6%110,3446,3376+18,7%
Navires Crew boats73,274,7-2%68,8282,9297,2-4,8%
Subsea Services62,955,4+13,5%61,9230,2223,3+3,1%
Autres7,25,8+23,6%6,322,824-4,8%
Total chiffre d’affaires ajusté376,3331,6+13,5%351,31385,31 311,9+5,6%
(variation à taux de change constants)  +6,5 %   +6,7 %
Impact IFRS 11***(13,3)(6)(10,5)(38,9)(22,3)
TOTAL GROUPE363325,6 +11,5 %340,81 346,41 289,6+4,4%

(***) Effet de la consolidation des sociétés contrôlées conjointement selon la méthode de mise en équivalence.


Taux d’utilisation moyen (hors. Crew boats)
87,5 %90,1 %-2.6 pts85,8 %87,7 %89,5 %-1,8 pts
Taux journalier moyen (hors. Crew boats en US$ / j)19 87119 329+2,8 %20 24719 65819 447+1,1 %

«  En 2014, BOURBON a réalisé un chiffre d’affaires de 1,385 milliard d’euros, en croissance solide de 6,7%, dans un contexte de marché plus difficile en fin d’année. Dans cet environnement, la très bonne performance du segment Offshore continental montre toute la pertinence de la stratégie de flotte du groupe d’opérer des navires modernes et standardisés  » déclare Christian Lefèvre, Directeur Général de BOURBON. «  Avec une flotte performante et une dette financière réduite, BOURBON est aujourd’hui bien armée pour traverser cette période. « 

(a) Le chiffre d’affaires consolidé du quatrième trimestre et de l’année 2014 sont établis pour la première fois selon les nouvelles normes comptables IFRS 10, IFRS 11 et IFRS 12 relatives à la consolidation et d’application obligatoire au 1er janvier 2014. En particulier, les co-entreprises sur lesquelles BOURBON exerce un contrôle conjoint sont désormais consolidées selon la méthode de la mise en équivalence qui se substitue à la méthode de l’intégration proportionnelle. Les données comparatives sont retraitées en conséquence.

L’information financière ajustée est présentée par Activité et par Segment sur la base du système de reporting interne et de l’information segmentée interne utilisée par le principal décideur opérationnel pour piloter et mesurer la performance de BOURBON (IFRS 8). Les principes de reporting interne ne tiennent pas compte de l’application des nouvelles normes IFRS 10, IFRS 11 et IFRS 12. De ce fait, les co-entreprises y sont toujours consolidées selon la méthode de l’intégration proportionnelle, comme les années précédentes.

DOCUMENTS ASSOCIÉS